Quels soins dentaires sont possibles pendant la grossesse

Grossesse et soins des dents : Etre enceinte est un privilège qui implique certains inconvénients. Outre l’impossibilité de consommer certains médicaments, certains soins dentaires ne peuvent pas non plus être effectués, notamment durant le premier trimestre de la grossesse.

Pourtant, la dentition est fragile à cette période et certains problèmes dentaires peuvent apparaître. Afin de pallier à ces problèmes, certaines mesures doivent être prises à l’avance. N’oublions pas que la bouche peut être un véritable foyer de microbes si l’on ne fait pas attention. Cela peut même contaminer tout l’organisme. Ci-après quelques conseils à respecter pour le bien de la femme et du futur enfant.

Les risques dentaires pendant la grossesse

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, certains problèmes dentaires peuvent surgir pendant la grossesse. Parmi ces désagréments, il y a le déchaussement des dents et les dents qui bougent. La rage des dents et l’abcès dentaire (aphte) aussi ne sont pas à écarter.

A cause de l’imprégnation hormonale, les gencives de la femme enceinte sont plus sensibles à la plaque dentaire. De ce fait, l’inflammation des gencives et même la gingivite peuvent apparaître.

Le Dr Trudel Apigroupe.com Gingivite et parodontite : comparaison

La détérioration de l’émail dentaire peut aussi survenir à cause des nausées et des vomissements de la future mère. Si avant d’être enceinte la femme présente déjà des problèmes bucco-dentaires comme la parodontite ou la gingivite, il convient de les soigner rapidement car les risques pour le fœtus sont considérables. Effectivement, la pré-éclampsie et la naissance prématurée sont des risques qui peuvent surgir en cas de négligence.

La prévention : l’hygiène bucco-dentaire avant tout

Le meilleur moyen de lutter contre les problèmes dentaires est le suivi d’une routine quotidienne pour la propreté des dents. Non seulement cette habitude permet de chasser les microbes de la bouche mais aussi d’éviter la détérioration des dents. Si le brossage bi-quotidien est conseillé pour chaque personne, cela devrait être 3 fois par jour pour la future maman.

En plus, cela devrait durer au moins 2 minutes par brossage. Pour plus d’efficacité, l’usage de la brosse à dents électrique est de rigueur, notamment pour enlever la plaque dentaire. Pour les espaces entre les dents, il faut prendre l’habitude d’utiliser le fil dentaire quotidiennement. Les personnes qui vivent avec la femme enceinte ou qui sont souvent en contact avec elle doivent aussi avoir une bonne hygiène dentaire pour éviter toute contamination.

Le bilan dentaire

A part le respect des mesures d’hygiène bucco-dentaire, faire un bilan dentaire est nécessaire pour la future mère (notamment un soins des caries). Les visites régulières chez le dentiste devront se faire bien avant la grossesse.

En effet, certains problèmes de dentition peuvent représenter un risque pour la santé du futur bébé. A cet effet, il convient de se renseigner auprès du praticien sur l’état de la dentition.

En outre, les femmes enceintes peuvent bénéficier de certaines mesures concernant le tarif dentaire ou l’examen de contrôle au quatrième mois de grossesse. La prise en charge par l’Assurance Maladie est aussi envisageable. Si nécessaire, des radiographies intrabuccales et un programme de soins peuvent aussi se faire selon le cas.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *